LE PROJET

Un restaurant solidaire à Issoire ?

- Proposer des repas équilibrés ouverts à TOUS , à un prix abordable

- Créer un espace de vie sociale autour de la cuisine

  • En préparant des repas avec des bénévoles et usagers volontaires

  • En mettant en place des ateliers cuisine

- Protéger l’environnement 

  • En réduisant le gaspillage alimentaire par l’utilisation des invendus, des surplus

  • En utilisant du mobilier et de la vaisselle recyclé

  • En travaillant des produits locaux

Cet espace participatif sera ouvert à tous, et chacun pourra en fonction de ses compétences et ses besoins, participer à la vie du lieu.

Environnement (1).png
assieette

HISTORIQUE

Dés 2017, un groupe d'associations issoiriennes lance la réflexion d'un restaurant solidaire à Issoire. En 2018, suite à l'arrivée de migrants dans la ville, ces associations mettent en place de repas chauds et proposent des ateliers cuisine. Ces actions dynamisent la réflexion autour du restaurant solidaire et aboutit en novembre 2019 à la création de l'association "Restaurant Solidaire Issoire". En janvier 2020, le projet est soutenu par le VALTOM dans le cadre de l'appel à projet MIAM! et permet de lancer une étude de faisabilité en 2020.

marché-issoire©gwenaelle-douard.jpg

LE CONTEXTE LOCAL

Nos échanges avec les exploitants de grande surface, les maraîchers, les commerçants et les associations du secteur de l'urgence alimentaire font apparaître qu'une part importante d'aliments en état de consommation sont jetées faute de solution sur le territoire.

 

L'analyse des besoins sociaux du Pays d'Issoire souligne le nombre important de ménages fragiles sur le territoire, des niveaux de revenus moyens plus faibles sur la ville d'Issoire, ainsi que de problématiques financières importantes. Cette analyse met en lumière l'idée de « favoriser l'émergence d'actions de lien social » et de « soutenir les associations oeuvrant dans le champ social ».

 

Les associations de solidarité qui apportent une aide alimentaire d'urgence voient leurs publics augmenter d'année en année, et dans le même temps une stabilité voire une raréfaction des dons alimentaires.

 

La fermeture courant 2018 du café associatif La Gabare (situé rue du Pont à Issoire) est une perte pour la ville en terme d'animations culturelles régulières.

Enfin, la fermeture du centre social CAF prévue en 2020 inquiète aussi les acteurs associatifs et les habitants, car elle entraînerait la disparition d'une belle dynamique sociale et interculturelle sur le territoire.